Imperméabilité à l’eau

Imperméabilité à l'eau

L'imperméabilité à l'eau permet de déterminer si un matériau est étanche ou non à différentes formes d'humidité : eau, transpiration, vapeur d'eau.

L'évaluation de la perméabilité à la vapeur d'eau se fait au sein d'un environnement fermé où l'on plonge l'échantillon selon des conditions de température, d'humidité, de vitesse de l'air et de durée. Ces évaluations sont réalisables sur des tissus ou des films.

L'imperméabilité à l'eau est évaluée par la soumission à une pression d'eau croissante. Cette pression est rendue par une colonne d'eau comprise entre 10 et 20 mètres. Il est également possible de contrôler l'aptitude à s'imprégner d'eau.

On parle régulièrement dans ce domaine de test Schmerber.
Le Schmerber est une unité de mesure de l’imperméabilité d’un textile. Il correspond à la norme EN 20811 (ISO 811).
Cette unité de mesure doit son nom à l'industriel textile Charles Edouard Schmerber (1894-1958) qui l'a définie et a créé les outils pour la mesurer.

1 Schmerber = 1 mm colonne d'eau = 10 Pa = 0,1 mbar.

Le Schmerber détermine la pression, mesurée en millimètres, à laquelle la matière commence à laisser pénétrer l’eau. Conformément à la norme DIN 61539, un vêtement qui résiste à la pression d’une colonne d’eau de 1,3 mètre d’eau peut déjà être considéré comme imperméable.

Plus le nombre est élevé, plus la matière est imperméable. Considérant que la pression moyenne de la pluie se situe entre 1000 à 2000 Schmerber et que la pression exercée sur le vêtement dans le mouvement (poids du sac, flexion) est autour de 8000 Schmerber

Imperméabilité à l'eau des Textiles

Tests d'imperméabilité à l'eau des matériaux de Filtration

Language »
Join us