Gants de protection contre les risques mécaniques EN 388

Norme NF EN 388 - Gants de protection contre les risques mécaniques

La législation Européenne impose aux fabricants d'indiquer clairement le niveau de résistance de leurs gants de protection contre les risques dits "mécaniques".
Ces exigences sont développées à travers la norme :

"EN 388 : Gants de protection contre les risques mécaniques"

Les gants doivent être testés et marqués selon leur qualité propre.

Un pictogramme symbolise cette résistance dite mécanique des gants de protection précise le résultat.

Quatre chiffres et deux lettres sous le pictogramme indiquent le niveau de résistance aux agressions :

  • § 6.1 - Résistance à l’abrasion (de 1 à 4) : est déterminée par le nombre de cycles d’abrasion nécessaires pour user l’échantillon du gant.
  • § 6.2 - Résistance à la coupure rotative (de 1 à 5) : est déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l’échantillon à une vitesse constante. (concerne les lames droites).
  • § 6.4 - Résistance à la déchirure (de 1 à 4) : est la force nécessaire pour déchirer l’échantillon.
  • § 6.5 - Résistance à la perforation (de 1 à 4) : est la force nécessaire pour percer l’échantillon avec un poinçon standard.
  • § 6.3 - Résistance à la coupure linéaire ISO (de A à F) : est le force minimale de coupure (moyenne de 4 échantillons).
  • § 6.6 - Résistance à l'impact (P(ass), F(ail), X(non-testé)) : Les gants qui n'offrent pas de protection à l'impact ne sont pas soumis à ce test. C'est la raison pour laquelle il y a trois résultats potentiels à ce test.


EN 388 : Gants de protection contre les risques mécaniques

Language »